Après Louis Blériot

Après avoir fondé l’une des première compagnies d’aéronautique et traversé la Manche en solitaire, Blériot raccroche les commandes de ses avions pour se concentrer sur la conception des futurs modèles qui succèderont au Blériot XI.

Quelques années plus tard, il passe la main à son acolyte Alfred Leblanc qui se chargera de la gestion de Blériot Aéronautique.

Louis Blériot meurt le 1er août 1936 à Paris.

Les entreprises Louis Blériot sont reprises par le gouvernement car elles travaillent pour la défense nationale. En effet, plus de 10.000 avions ont été vendus par Blériot pendant la première guerre mondiale.

La société Blériot-Aéronautique rejoint la société nationale des constructions aéronautiques du sud-ouest qui, au terme de nombreuses successions, fusions et ventes, rejoindra le célèbre groupe Airbus en 2014.

Louis Blériot a donc lancé la conquête aéronautique sans savoir l’impact énorme qu’elle aurait sur la vie des hommes du 20ème siècle et les progrès mondiaux qu‘elle allait permettre.

Le monde s’est connecté grâce à l’aéronautique, comme l’avait titré un journal anglais à la suite de la traversée de la Manche par Blériot : « L’Angleterre n’est plus une île ». Les particuliers voyagent plus rapidement et de façon plus sécurisée.

Les améliorations de l’aviation permettent également les connections commerciales entre les différents continents. Des avions cargo circulent chaque jour et il est possible de se faire livrer un colis du bout du monde en quelques jours seulement.

Enfin, le domaine militaire a été grandement modifié lors de l’apparition des avions militaires. Les modèles se sont développés jusqu’à devenir complètement autonomes. Il y a aujourd’hui des avions radar, des avions furtifs, des avions bombardiers et bien d’autres.

Louis Blériot a eu un impact très important sur la façon dont nous vivons aujourd’hui, au 21ème siècle.

Vous pouvez en savoir plus sur Louis Blériot ici.