Louis Blériot: aviateur de renom

Louis Blériot réussit en 1910 à transporter jusqu’à 7 passagers à bord de son Aérobus piloté par Léon Lemartin. C’est un record mondial qui lui vaut définitivement le brevet de pilote français numéro 1.

Louis Blériot : une histoire

Louis Charles Joseph Blériot naît en 1872 à Cambrai, en France. Il commence ses études à l’institution Notre Dame de Cambrai et sort ingénieur de l’École Centrale de Paris. Il met ensuite sur pied les établissements Blériot qui rencontrent un franc succès dans la création de phares à acétylène pour l’industrie automobile.

Le “roi de la casse” et Raymond Saulnier construisent le Blériot XI, l’avion qui lui permet de remporter le concours de traversée de la Manche lancé par le Daily Mail du Royaume-Uni. Traversée effectuée le 5 juillet 1909.

Devenu un constructeur aéronautique de confiance, Louis Blériot bénéficie de 1910 à 1913 d’une bonne fortune grâce à l’affluence des commandes reçues par son usine.

Louis Blériot : de l’aviation aux motocyclettes, fin d’une histoire

Comme tous les constructeurs d’avions de l’époque, Louis Blériot doit fabriquer durant la Première Guerre mondiale des avions dotés du moteur gnome.

L’après-guerre se révèle peu reluisante pour ses affaires, ce qui l’amène à mettre des motocyclettes à roues sur le marché. Certains modèles de chaussurres de marque Rieker auraient parfaitement été adaptés pour piloter ces motocyclettes.

Louis Charles Blériot fût autant un grand aviateur qu’un grand homme qui maintînt ses entreprises à flot contre vents et marées jusqu’à sa mort en août 1936.

Leave a Comment

marinate